samedi 4 février 2012

Ma petite brocante intime

Il y a quelques jours,Evelyne m'a offert ce livre

(éditions Le Pré aux Clercs)

Son thème:
Au détour d'une brocante ou dans un coin de grenier, on est tous tombé en arrêt un jour ou l'autre devant l'un de ces objets anodins qui, pour quelque raison étrange, font partie de notre mémoire...
 Ses auteurs:
Huit amis qui évoquent ces objets sans importance, ridicules ou émouvants.
Le contexte dans lequel a été écrit ce livre:
un déjeuner, du vin chaud,une conversation qui dérive...
Boule à neige,tricotins, gourde en peau de vache, vierge en plastique, papier tue mouche, le carré de pluie, la bouillotte (...) s'invitent à la table des souvenirs.

Des moments comme on en a toutes connu,
des moments où les portes de la mémoire"petit grenier à souvenir personnel" s'ouvrent toutes grandes.
Petits moments où la nostalgie laisse place aux fous rires et au partage,
moments où l'on se fiche du ridicule.

Ce livre fait du bien
MERCI Evelyne pour ce fabuleux cadeau.
J'ai passé un délicieux moment.

Les objets qui m'entourent m'ont conduit vers de drôles de souvenirs.
Je vous en livre un, ne vous moquez pas.

En passant devant mes
faisselles & le pot à lait je me suis revue dans la cuisine de mes parents quelques décennies en arrière.
J'ai pensé FROMAGE et le fromage moi...
J'ADORE!

Personne à la maison n'a oublié les fromages grignotés ,les marques de quenotte que je laissais derrière moi .
Enfin ça c'était dans les bons jours, les jours où il  leur restait des preuves pour m'accuser du délit car la plupart du temps il ne restait que l'emballage.
Déjà très consciencieuse je n'oubliais jamais de le remettre à sa place!
Ah je me revois encore me glisser discrètement dans la cuisine, 
là j'approchais une chaise du réfrigérateur et tel le corbeau de la fable, je me délectais  le bec plein...de fromage.
(Nul n'aurait été assez habile pour me le faire lâcher, pas même un renard)
J'avais beau me faire gronder, je recommençais dès que j'en avais l'occasion.
Quand on aime...

A cette époque mon parrain  vivait à la maison en attendant de pouvoir emménager dans sa propre maison en cours de construction il m'a affublé du doux surnom de wite (hamster) et même aujourd'hui, chaque fois que nous nous voyons il ne m'appelle jamais par mon prénom je suis et je reste "sa wite" .

Rassurez-vous aujourd'hui,
je suis une fille bien,j'utilise couteau et fourchette.


Les faisselles ne m'évoquent pas seulement cette petite fille qui se gouélait de fromage,
elles me ramènent au temps où Papa nous faisait de délicieux fromage à partir du lait de nos deux biquettes.
Il utilisait de jolies faisselles en terre vernissée.


Le pot à lait me rappelle la ferme où nous allions chercher notre lait de vache,
maman qui le faisait bouillir, nous qui nous "battions" pour manger la crème.


Les objets ont décidément un bien curieux pouvoir d'attraction sur les souvenirs.
Je referme la trappe sur les miens et vous souhaite un bon week-end.



9 commentaires:

  1. ah ah !!! excellent !!! une sacrée petite souris ... ou luite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben non pas une souris sinon tu me rendras plus visite:un cochon d'inde, un cobaye tout ce que tu veux mais pas une souris!
      Bisous

      Supprimer
  2. belle histoire de souvenir!! on en a toutes...moi ce serait plutôt les confitures de ma Mémé!!! bon dimanche...! Cathy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne tient qu'à toi de nous raconter...
      Bisous

      Supprimer
  3. Joli souvenir, on en a tous de ce genre, c'est marrant.
    Je vais m'empresser de lire ce livre, qui me tente bien.
    Merci pour le conseil
    Bises
    Magali / gali36

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les souvenirs nous permettent de nous rappeler d'où nous venons qui nous sommes ceux que nous avons aimé mais perdu.
      Merci pour ta visite magali
      (pourras-tu me redonner ton mail?)
      Bisous

      Supprimer
  4. tu me donnes envie de le lire ce livre !!
    j'imagine tous ces bons moments qui reviennent à l'esprit juste pour une phrase, un objet évoqué !
    j'adore ton histoire, petite witte ! j'ai eu un hamster il y a longtemps, et j'adorais le voir faire dans ses joues des réserves de... fromage !!
    tu vois, ça m'a rappelé un souvenir aussi !!
    merci Carine pour ce joli partage !
    passe une bonne journée ! il a neigé chez nous en Picardie
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais mettre les références sur le blog, j'ai oublié.
      Je conseille ce livre qui est un véritable booster de mémoire.
      Bisous

      Supprimer
  5. Il doit être absolument délicieux ce livre ! et tes confidences le sont aussi ... j'ai découvert un joli mot, régional je suppose ?"se gouélait" de fromage...

    RépondreSupprimer

MERCI pour la visite, critiques ou compliments tous vos mots sont importants.
Ils me font avancer, me font rêver et souvent me font rire.
Pour tout ça, je vous dis MERCI