L'automne côté bignones


Dehors, l'automne est déjà bien installé, les bignones sont à l'apogée de leur floraison.



Que de soucis avant d'en arriver là.

Les charpentières n'ayant pas résisté à l'hiver, pourtant très doux l'an passé,
elles sont reparties de zéro.
Début juin les pousses sortaient à peine de terre comme vous pouvez le voir sur la photo qui suit.



Que d'interrogations aussi.
Allaient-elles finir par s'installer durablement?
(Réponse au printemps prochain)

Feraient-elles enfin des pousses suffisamment importantes et solides pour recouvrir les poteaux hideux de la pergola?


La prendraient-elles d'assaut?
M'offriraient-elles une toiture végétale?



Des questions dont les réponses(en image) ont dépassé,et de loin,mes espérances.
Elles habillent désormais 2 poteaux sur 3.
2 sur 3? et pourquoi pas 3 sur 3?
Encore une question à laquelle je me devais d'apporter une réponse.
J'ai donc tenté les boutures, beaucoup d'échecs, mais quand même une belle récompense:
un "bébé" bignone ,qui a même fleuri,c'est pas une jolie récompense ça?


Le plus dur reste à venir.
Il s'agit maintenant de lui faire passer l'hiver sans encombres et, au printemps prochain, qui sait, peut-être lui faire rejoindre son poteau.

Vous qui passez par ici, si vous avez des bignones roses et que vous êtes disposées à me prodiguer quelques conseils (basés sur votre propre expérience de préférence), je suis preneuse et vous en serai très reconnaissante.
En attendant de vous lire (que vous ayez ou non ces bêtes là), je vous souhaite un très beau week-end.
...

Commentaires

  1. Tu le sais je n'ai pas cette beauté dans mon jardin et ne peux pas te conseiller à son sujet. Chez moi j'aide mes "fragiles" à passer l'hiver en emballant leur pied dans du plastique bulle. Pas trop serré pour qu'elles profitent des averses quand il y en a. Et aie assez d'air pour ne pas pourrir. Je surveille régulièrement pour que de l'eau ne stagne pas dedans ou qu'à l'inverse elles n'aient pas trop chaud si la température radoucit trop. Jusqu'à maintenant cela s'est bien passé. J'ai découvert tes achats de Prissé en image. De beaux moments au jardin en perspective avec ces belles plantes. Beau dimanche. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes précieux "conseils" j'essaierai.
      Quant à Prissé, rien d'exceptionnel mais de futurs petits bonheurs, enfin j'espère.
      Beau dimanche à toi en famille je suppose.
      Bises

      Supprimer
  2. Je ne savais même pas qu'il en existait des roses... magnifique !
    Petite question : à combien descend le température chez toi l'hiver ? J'aimerai assez en tenter une au Gontey mais chez nous les hivers sont rudes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le savais pas non plus avant que de les croiser il y a deux ans chez le pépiniériste.
      Ici, les températures restent clémentes l'hiver rarement en dessous de zéro et quand ça arrive ça ne dure pas bien longtemps.Alors ces bignones là au Gontey ...

      Supprimer
    2. Merci Carine, je n'avais pas vu ta réponse ! Je ne sais pas comment je me débrouille mais sur les "blogspot" je ne vois pas où m'abonner aux réponses qui suivent les billets????
      Alors je fais une croix sur la bignone rose... Pascale (Olgayou) en a trouvé dans le sud et m'a fait le même retour... Bon j'aime beaucoup les oranges également je tenterai plutôt ça ;)
      Passe un beau dimanche !

      Supprimer
    3. Ouais tente plutôt les orangées, ce sera plus sûr.
      Beau lundi

      Supprimer
  3. Je ne connaissais même pas la bignone rose, je découvre donc sur tes photos et que c'est joli !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tu as des hivers très rigoureux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est original mais relativement fragile.Enfin tout dépend de ce que l'on veut en faire.Perso je voulais qu'elles recouvrent le "toit" de la pergola pour nous protéger du soleil l'été.Ce n'est pas en sortant de terre début juin qu'elles peuvent le faire.Si cette année les charpentières passent l'hiver alors peut-être...On verra bien, je ne peux pas trop les critiquer car elles ont fait un bel effort, les tiges font plus de 6 mètres.En 4 mois c'est quand même pas mal!

      Supprimer
  4. En rose elles sont magnifiques ces bignones apparemment plus fragiles que celles orangées, dans ma région je pense qu'il doit faire trop froid pour en planter, c'est bien dommage.
    Je trouve que les tiennes ont bien grandi en une saison.
    Bises et bel après-midi au jardin avec le soleil.
    Monique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus fragiles et nettement plus tardives que les orangées.La pergola fait 7 mètres sur 2.50 autant dire qu'il va leur falloir beaucoup d'énergie pour recouvrir la toiture dans sa totalité.
      bises et bon début de semaine

      Supprimer
  5. J'ai rencontré une brocanteuse-jardinière dimanche à Saint Martin qui m'a proposé devenir découvrir sa bignone rose! J'ai dit oui!! Si j'arrive à lui soutirer des infos, je te les refilerai!!!
    *des bises, Carine et une douce soirée*
    Cécile

    RépondreSupprimer
  6. Alors ça c'est vraiment sympa.Profite bien de ta balade chez ta broc'jardinière.
    Bises et belle journée, le ménage est fait je file au jardin...

    RépondreSupprimer
  7. Le ménage n'est pas fait, mais je file au jardin aussi...fait trop beau!
    *des bises et une douce journée*
    Cécile

    RépondreSupprimer
  8. pas de conseil suis trop nul mais bon pleins de bisous le chou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends les bisous of course, tant pis pour les conseils!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

MERCI pour la visite, critiques ou compliments tous vos mots sont importants.
Ils me font avancer, me font rêver et souvent me font rire.
Pour tout ça, je vous dis MERCI

Posts les plus consultés de ce blog

Le jardin

Un peu de chine, entre cuisine et jardin.

Reprenons doucement...